• Belle et tendue



    Pour une peau
    belle étendue

    un arc
    au sol

    mes jambes,

    j’attends
    un bras
     

    l’ombre
    la lumière
    tu fais

    [que tu me fais]

    une sorte de bien-être
    soleil en poche
    un trou le ciel,

    je tends pile 
    la monnaie de la pièce.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Avril 2006 à 10:59
    Bonjour
    Lèvres effleurées, main caressées, rêve éveillé. J'aime beaucoup tes mots.
    2
    Samedi 8 Avril 2006 à 11:34
    Pour une peau...
    Les "dessous de soi" sont si sensibles qu’ils ne sont ni repris ni échangés. Qu’importe le problème de taille de celui qui ne veut pas mesurer le poids des maux...
    3
    Samedi 8 Avril 2006 à 11:35
    Zut !
    J'ai oublié les bisouteries ! ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :