• C'est un type

    Ce type, c'est mon père. Un type qui souffre, comme chacun de nous. Un type, quoi. Un gars qui s'offre des joies simples : un coup de rouge, un thé dansant, une virée en car. Un type.

    Un type qui a une double hernie discale, une sciatique, la goutte, quelques problèmes cardiaques et un peu de cholestérol. Un type qui a bossé quarante et un ans dans sa boîte. Un type fidèle, en somme.

    Un type à qui on dit qu'il ne retrouvera pas sa place. Qui devra faire la merde des autres et qui pense que les autres en profiteront.

    C'est la vie d'un type, quoi. Un type qui connaît son entreprise mieux que son fils et à qui son fils à de la peine à le lui reprocher. Peut-être même que il n'y a pas à le reprocher ? Parce que ce type, il a fait des fautes, plein de fautes ! Même des fautes d'erreur ! Il en a bavé. Mais en silence. "Oh, ben je veux pas me plaindre..."

    Qu'est-ce qu'un type comme moi peut reprocher à un type comme lui ?


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Janvier 2006 à 15:27
    au-delà
    des reproches...il y a juste le sentiment...
    2
    Dimanche 8 Janvier 2006 à 15:34
    Le sentiment, j'ai envie
    de le mettre au pluriel...
    3
    Mercredi 11 Janvier 2006 à 15:14
    ca n'arrange pas tout , mais...
    On ne choisi pas c'est parents d'ou... amitiés
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :