• Les essentiels

    Toutes les merveilles sont à porter. Il suffit de tendre le bras. Les bras. Il suffit d'être attentif pour que chaque chose se passe.

    Et l'enfant, et la fille, les énergies subtiles, l'amour suit le chemin le plus court. Je sais. Je sais encore. Tout ce qui est, et sera.

    Voilà une vérité éphémère. L'ombre de la gare, le contour de cette montagne, le bleu d'émois, ces plages de couleurs solaires, le reflet de la neige d'ici, ce que mes yeux veulent bien voir.

    Plus bas, les énergies subtiles (encore!), le fin du fin : le petit enfant. Le gosse que je vois, puis que je regarde, enfin que j'aime. C'est moi, dans toutes mes détresses. Simple, juste là, avec cette blondeur comme appât, le brillant du bleu de l'œil à la frontière d'iris.

    Le dessin de la campagne, les contours qui défilent les allures vives.

    Tout ce que mon œil sait avoir. Le fin, des poils de cette plaine lisse chaque arbre de l'hiver, les chemins fantômes, les lignes claires qui veulent briller quelques heures du soir. Le tunnel, ce noir de l'enfance dont je n'ai pas souvenir.

    Avec Amalita, les heures joyeuses, ces secondes relatives et pourtant si pleines. Si denses. Tout s'éclaire. L'évidence. Tout est simple. Ou bien possible encore. Et le jour, et la ligne que chacun suit à son tour. Le regard, la main qui passe les cheveux sur l'oreille, la lèvre tendue comme un amour simplement possible. Chaque partie nécessaire se prépare à un essentiel accord.

    L'accord si simple de la grammaire humaine. Les essentiels.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Février 2006 à 17:51
    grammaire
    ici tu sais conjuguer le vivant. Merci pour ces accords subtils et sensibles du vivre essentiellement.
    2
    Jeudi 2 Février 2006 à 20:25
    que c'est un plaisir
    de venir ici, merci
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :