• Les feuilles mortent

    Homme matérialise. Homme pense que c'est nécessaire. Homme a raison, lorsqu'il se trompe. Homme est éléphant. Homme communique par la pensée. Homme</personname /> technologue, technologiste, techno pas logique. Homme fuit et creuse encore quand tout disparaît. Il veut continuer à être toujours homme.

    "Ah ! Homme !"

    me dit la feuille. Je</personname /> l'avais cru feuille morte. Erreur. Mon filtre. Je vois les feuilles mortes, c'est mon éveil qui dort. Si je vois du bois mort, il ne me dit que ce que je suis.

    Si je pense "les feuilles dorment, sommeillent, rigolent, reposent", je les laisse être par terre, simplement, je les laisse continuer leur existence à elles. Si je dis "feuille morte", je me prends pour un Dieu qui sème ce qu'il voit.

    Si je vois des feuilles mortes, pourquoi je marche dessus ? Si je vois du bois mort, pourquoi je le brûle, et pourquoi je ne l'enterre pas ? Si je vois un homme qui dort, pourquoi je pense qu'il dort ?



      <a href="<img" />http://list.blogug.ch/show/228/http%3A//same.blogg.org"><img alt="list.blogug.ch" height="15" src="http://list.blogug.ch/images/button.png" width="80" /></a>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :