• Océan

    L'océan se demande-t-il pourquoi il subit la tempête, pourquoi elle le met sans dessus dessous ?

    Océan, souviens-toi que la tempête se fait pour tous et pas seulement pour toi. Ne te gonfle donc pas tant d'importance. Laisse l'orgueil aux marins. La tempête est. Tu es. Accepte ceci et ton calme retrouveras.

    Océan, rappelle-toi que l'orage que tu essuies est ta propre création. Avant les nuages, l'eau gonflait tes flots, sois-en conscient. Accepte ceci et ton calme retrouveras.

    Merci océan, de me souvenir que je suis ton pareil dans le calme, la profondeur, l'étendue, la fureur, la cruauté et la beauté. Océan</personname />, moi aussi je me noie parfois dans mon propre verre, dans ma propre ignorance et dans mon aveuglement obstiné.

    Océan ! Merci ! Merci de me rappeler mes émotions et mes colères et ma responsabilité. Tout ce qui m'arrive m'appartient.


  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Novembre 2005 à 15:38
    appartenance
    Profondeurs abyssales, maëlstroms ouverts et découverts...Que c'ets vrai que tout ceci n'appartient qu'à "moi"...
    2
    Lundi 7 Novembre 2005 à 15:57
    les grands espaces
    j'aime beucoup cette humilité-
    3
    Lundi 7 Novembre 2005 à 21:27
    joli
    et tres vrai...bises
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 12 Novembre 2005 à 09:38
    Accostage…
    Partir… loin des contrées aux rêves falsifiés Pouvoir se détacher des foules aveuglées S’éloigner des récits des fausses odyssées Pour s’encorder à ses voyages vérités.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :