• Revue

    Je respire pour la première fois de la journée.

    J'ai marché beaucoup, mais je n'ai pas avancé d'un pouce. Je pense à elle. A l'Italie. A son Italie. Mes rêves. Ce qui reste possible. Vivant. Sublime.

    Je me revois. Je pense à ce que je dirai vendredi. Je me sens vivant et mort. Je ne sens plus rien du passé aussi bien qu'avant. Je revois cette cellule à Hauterive. Je regarde ma chambre, mon lit. Ce que je n'utilise jamais. Les cols trop hauts, les habits neufs. J'en ai bien assez pour ce soir. J'ai trop appris. Trop mangé.

    Laisse-moi seul. J'aimerais parler au monsieur qui se tient la tête.


  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Février 2006 à 22:35
    Rodin est occupé
    pour l'instant, mais il t'envoie Camille. Pensées nocturnes Philippe
    2
    Lundi 13 Février 2006 à 22:55
    Camille, enfin !
    Je finissais par désespérer. Merci Chris, me voilà mieux. Full moon all over...
    3
    Lundi 13 Février 2006 à 23:06
    Salut, Pareil !
    Pareil, ou presque. In vino veritas. :)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Pareil
    Lundi 13 Février 2006 à 23:10
    Cosmic, ça se croise
    nous Pareil chez Cexhib, chez New. On va bientôt tous parler anglais "Verity in the wine" ?
    5
    Lundi 13 Février 2006 à 23:12
    Pareil
    Ca y ressemble : "Some truth in the dreams" :)) Bonne nuit.
    6
    Lundi 13 Février 2006 à 23:15
    Ok, j'essaie
    de programmer les rêves de cette nuit. Je te redirai. Gute Nacht**.
    7
    Mardi 14 Février 2006 à 12:19
    Italie
    Quiconque a un rêve devrait aller en Italie. Peu importe si l'on pense que le rêve est mort et enterré, en Italie, il se lèvera et marchera à nouveau. Elizabeth Spencer
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :