• Souple

    Il souffle. Il y a vent ou l'autre. Je ne fais aucune différence. C'est froid. Les arbres ne se plaignent point. Ils plient. Ils souplent. C'est simple. Ils montrent le verso des feuilles à la verticale. Un peu plus vert clair qu'à l'endroit. Comme des petits sous-vêtements.

    Je pensais habiter un pays du nord avec cette lumière spéciale, cette atmosphère, cette densité d'air étonnante qui rend certaines choses plus faciles. Comme les sourires.

    Je devine le bruit des feuilles. Je l'invente au milieu des paroles. Je les remplace. Peut-être même que mes voisins sont devenus arbres eux-mêmes. Ou peut-être que c'est moi qui suis dur de la feuille ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :